J'aime ces câlins qui font disparaître

la tristesse de mon corps

 

J’adore ces câlins qui réparent mes parties cassées, qui éloignent la solitude et me remplissent de joie.

Quand on me serre si fort qu’on pourrait me briser, en réalité, on me répare. Il y a des câlins qui se créent à partir d’une connexion spéciale, d’une fréquence qui arrête le temps.

Il y aura toujours des gens qui n’apprécieront pas les câlins ou qui diront qu’ils ne servent à rien, mais il faut savoir qu’ils deviennent vraiment nécessaires à un moment ou un autre de la vie de chacun.

Il existe autant de câlins différents qu’il existe de personnes, de situations et de relations, mais chacun d’eux nous transmet un message.

Les câlins guérisseurs



On dit que chaque fois que nous prenons quelqu’un dans nos bras avec plaisir, nous gagnons un jour de vie.
Paulo Coelho


Un câlin est très souvent la meilleure des thérapies, car un seul suffit pour se sentir réparé et aller de l’avant.

Les câlins sont la manière la plus courte de communiquer avec l’être aimé, car ils en disent plus que les mots.

Le fait de fondre nos corps dans un câlin nous remplit de joie, nous aide à être plus patient et nous détend. De plus, se sentir aimé et pouvoir apprécier cette paix transmise par la chaleur de l’autre renforce notre estime de soi.

En effet, les câlins nous aident à être optimiste face à la douleur, ils permettent aux autres de comprendre notre état et c’est une manière de montrer notre amour et notre soutien.


Il y a autant de câlins que de moments
Un petit câlin peut sécher beaucoup de larmes, un petit mot plein d’amour peut nous remplir de joie et un petit sourire peut changer le monde. Ce sont ces petites choses qui construisent le monde et le remplissent d’amour et de joie…

Un câlin est le fruit du contact entre deux corps, parfois léger et rapide. D’autres fois, les câlins sont chargés d’émotions, capables de nous faire exploser et de nous faire ressentir des sentiments indescriptibles.

Puis il y a les câlins de l’âme, remplis des intentions les plus pures et aimantes…

Avec ces câlins, nous sommes conscients du fait que la paix est accessible et gratuite, car le fait de sentir l’autre nous complète et nous permet de donner sans regarder l’amour qui nous reste en réserve.



Quand nous sommes immergés dans un de ces câlins, le temps s’arrête et nos âmes se sentent en harmonie, créant alors une mélodie qui donne du rythme à notre cœur.

Embrasser la vie est ce que l’on peut faire de mieux pour notre bien-être émotionnel et celui de ceux qui nous entourent.

Les câlins n’ont pas besoin des mots pour dire les choses, c’est pourquoi il est inutile de laisser souffrir votre âme, car il y a un câlin pour chaque peine.

Mains en l’air ! Voici un câlin. Attention, je te préviens, j’ai une âme et elle est chargée…



Embrassez-vous…



On embrasse les autres comme on embrasse la vie.
On embrasse la vie comme on s’embrasse.


Vous êtes-vous déjà enlacé ? Cela vous a-t-il apporté de la chaleur ? Cela a-t-il allégé votre tristesse ? Vous êtes-vous félicité pour vos réussites ?

La chaleur d’un câlin à soi-même est indispensable pour être bien nourri.

De cette manière, nous travaillons l’art de l’amour envers soi-même, nous quittons notre carapace et nous nous éloignons du froid pour nous rapprocher de l’authenticité.

S’embrasser signifie que nous sommes ouvert à nous-même, et que nous sommes capables de nous lier depuis l’intérieur et de nous émouvoir nous-même.

Le fait de toucher notre âme maintient notre intérieur et notre extérieur unis.

 

LA TENDRESSE !!!

 
On parle beaucoup de la sexualité mais peu de la tendresse. Et pourtant, quoi de plus merveilleux que la tendresse dans une relation amoureuse, amicale, etc. La tendresse est synonyme de chaleur, de mots gentils, de gestes délicats. Il est difficile pour l’homme de démontrer de la tendresse. On lui a tellement inculqué qu’un homme ça ne pleure pas, ça ne se laisse pas aller à des moments de faiblesse, qu’il a développé une sorte de carapace qui bloque ses élans de tendresse.
La tendresse ne peut être enfermée dans une seule définition, car elle possède de multiples visages. Il est impossible de la définir dans une seule phrase. Elle peut emprunter diverses formes pour se révéler, sans nécessairement se dire. Elle n’est pas seulement physique; elle est un ensemble de sensations, d’émotions. La tendresse nous renvoie aux premières heures de notre naissance lorsque le regard maternel s’est posé sur nous.
La tendresse s’exprime aussi dans le silence, dans l’écoute , la compréhension de l’autre. Elle s’exprime également dans l’intonation de la voix, dans la douceur des mots. La tendresse est la clé d’une relation solide et durable. Même l’amour se nourrit de tendresse. Sans tendresse, c’est la sécheresse, la mort assurée d’une relation. La tendresse est indispensable à la qualité de vie de tous les êtres humains.

 

LES OBSTACLES À LA TENDRESSE:

 
Le principal obstacle à la tendresse est la peur du regard de l’autre. “Qu’est-ce qu’il va penser de moi si je me laisse aller à exprimer mes sentiments, mes émotions? “ Dans  notre éducation occidentale, l’abandon est assimilé à la faiblesse et la tendresse au sentimentalisme. Les hommes, surtout, ont beaucoup de difficulté car ils ne veulent pas passer pour des êtres faibles, des sentimentaux.
Un autre obstacle à la tendresse est la crainte de l’érotisme dans la relation parentale. Pour exprimer la tendresse, il est fréquent de toucher l’autre, or le toucher est souvent mal perçu, surtout entre le père et l’enfant. Dès que l’enfant parvient à l’adolescence, le père n’ose plus toucher son enfant de crainte que son geste affectueux ne soit mal interprété. Il en est de même dans la relation mère enfant. C’est pour cela que ce relationnel tendresse entre les membres de  la famille est très compliqué et empêche surtout la véritable libération et le bienfait  que peut donner  ce rapport de sensualité et de tendresse. Consumer et partager avec plus de liberté et de sensation  permettent à ceux qui reçoivent de redécouvrir leur véritable nature mais aussi leur carte sensorielle…

Un troisième obstacle à la tendresse est la peur de la dépendance. “Vais-je m’y habituer et en avoir  besoin ou souffrir si j’en manque?”  La tendresse est alors associée à la vulnérabilité, à la fragilité. Se laisser aller, s’abandonner, c’est risquer de devenir dépendant, de perdre son autonomie. Si je m’engage dans une relation, je peux avoir cette double crainte, soit celle que l’autre puisse profiter de moi soit celle qu’il me rejette.

 

LES ENNEMIS DE LA TENDRESSE:

 
Le pire ennemi de la tendresse est cette inscription cachée au plus profond de notre être et que nous avons reçue dans l’enfance: “Méfie-toi des hommes, des inconnus” “Ne fais confiance à personne” “Tu ne dois pas exprimer tes sentiments” “C’est indécent de dévoiler tes émotions, tes désirs” “Tu dois te montrer dur sinon tu vas te faire avoir” Ces messages inscrits dans le subconscient constituent autant de blocages, d’interdits et ce, d’une façon d’autant plus forte qu’ils ont été énoncés comme une évidence.
Le ressentiment est aussi un grand ennemi de la tendresse. Il y a, chez plusieurs personnes, du ressentiment qui provient de rancoeurs, de  frustrations accumulées et qui n’ont jamais été expulsées. Il s’agit, dans la majorité des cas, de petits riens pour la personne qui les a causés, mais qui ont été perçus comme une violence inacceptable pour celle qui les a subis. Exemples: “On le sait, tu ne fais jamais rien de bon” “Tu es un incapable” etc.
La culpabilisation de l’autre devient le but visé. “Moi qui ai tant fait pour toi et c’est tout ce que tu me donnes en retour” “J’ai travaillé pour payer tes études  et tu n’es même pas capable de t’occuper de moi” “Tu es un enfant ingrat, tu devrais me rendre visite plus souvent” “ Je t’ai tant aimé et tu as tout fait pour détruire cet amour”. etc. Dans beaucoup de relations, il y a le mythe de la réciprocité: “Puisque j’ai fait cela pour toi, j’attends la même chose de ta part”. C’est ainsi que se développe une attente irréaliste, une incertitude sur les sentiments de l’autre. Tout cela ne permet pas à la tendresse de s’épanouir entre deux êtres qui s’aiment pourtant.

 

LES BIENFAITS DE LA TENDRESSE:

 
Le premier bienfait de la tendresse est celui de " procurer du bonheur ". Quoi de plus merveilleux qu’un sourire, un mot gentil, une main tendue des bisous  tendres et passionnés? Se déstresser...
Un rapport sensuel harmonieux s’accompagne d’un bien-être, d’une sensation d’euphorie si l’on dort si bien après. Les scientifiques le disent, c’est grâce aux endorphines qui permettent la relaxation. Cet effet antistress de l’amour tendresse  ne serait-il finalement pas ressenti de la même manière par les hommes et par les femmes ? Selon le Dr Mimoun, “les Femmes surtout ont conscience de l’effet extrêmement relaxant de la tendresse et de la sensualité qu'elle engendre ”. À niveau de stress égal (préoccupations, soucis de tous ordres), “les hommes font l’amour pour se détendre, les femmes ont besoin d’être détendues pour faire l’amour”. Quoi qu’il en soit, cette détente est bénéfique pour la santé physique et psychique. Dans un monde où il y a tant de violence, un peu de tendresse nous réconcilie avec la vie. Il faut si peu pour être heureux, alors pourquoi ne pas faire preuve de tendresse dans nos relations? Savoir reconnaître les bons côtés de l’autre et l’encourager dans cette voie, ouvre la porte à la tendresse!!!
Un autre bienfait de la tendresse est qu’elle nous incite à prendre le temps, car la tendresse a besoin de temps. Prendre le temps de se retrouver, de s’apprécier et de se le dire. Prendre le temps de donner et non pas toujours quémander. Prendre le temps d’être présent pour l’autre, de lui accorder de l’attention, d’être vraiment à l’écoute de ses besoins. La tendresse, c’est cette capacité de vivre, non pas dans le regret du passé ou l’anticipation du futur, mais dans le moment présent.

 

 

QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LA TENDRESSE:

 

  • Cherche tendresse désespérément.  Petite annonce
  • L’amour crée la tendresse qui survit à l’amour. Anonyme
  • La tendresse, c’est entendre quand les caresses ne sont pas mûres. Jacques Salomé
  • Si tu ne sais que faire de tes mains, transforme-les en tendresse. Anonyme
  • L’écoute tolérante est une forme de tendresse. Jacques Salomé
  • La tendresse c’est ton regard émerveillé sur mon offrande, c’est mon regard ébloui sur la tienne.  Jacques Salomé
  • Nous avons l’âge de notre tendresse. Notre usure n’est rien d’autre que de l’amour inemployé.  Stan Rougier
  • J’aimerais préserver la tendresse du soleil, de l’air, de la terre et des océans pour l’offrir à mes enfants et mes petits-enfants.  Julos Beaucarne
  • La tendresse c’est quand la réalité arrive à dépasser le rêve.  Jacques Salomé
  • Laisse-moi au moins, de ma dernière tendresse, tapisser le sol sous ton pas qui se perd.  Vladimir Maiakowski
  • La tendresse c’est une parole ou un silence qui devient offrande dans une écoute constante.  Jacques Salomé
  • La tendresse, c’est un geste qui devient caresse avant même d’avoir été reçu.  Jacques Salomé
  • La tendresse c’est un  passage vers le multiple, vers l’abondance.  Jacques Salomé
  • À LIRE:
  • Jacques Salomé, Apprivoiser la tendresse, L’amour crée la tendresse qui survit à l’amour, Éditions Jouvence
  • Jacques Salomé, Vivre la tendresse au quotidien, Éditions Jouvence
  • Jacques Salomé, Aimer et se le dire. Éditions Jouvence

                                                                                                 

Cabinet : "ENERGIE-RELAXATION" Saint-Brieuc

  • Les caresses et les câlins
  • La tendresse et l’affection sont des choses essentielles dans une relation amoureuse et tout le monde devra avoir vécu des moments de tendresse profonde et sincère. L’amour porté à la personne aimée peut être mesuré par l’énergie utilisée pour se rapprocher physiquement et être disponible pour cette personne. C’est dans la nature humaine de vouloir être près de la personne que l’on aime.

 

  • Si vous faites partie de ceux qui aiment donner et recevoir des câlins, vous serez sans aucun doute d’accord avec moi que recevoir un câlin vous redonne de l’énergie et vous fait revivre si vous vous sentez fatigué. Simplement caresser ceux que vous aimez renforce les liens qui vous unissent. Il est recommandé d’embrasser ceux que vous aimez plusieurs fois par jour. Les caresses et câlins n’ont jamais tué quelqu’un alors soyez généreux.

 

  • Personne n’est parfait, et personne n’a toutes les réponses ou solutions aux défis que la vie met en travers de la route. Mais tout le monde a la capacité de donner des câlins, gratuitement, souvent et tendrement. Cela ne coûte rien et donne suffisamment d’énergie pour affronter les obstacles de la vie.

 

  • La proximité physique générée par les caresses et les câlins est seulement une façon d’exprimer son amour, mais elle est essentielle et facilite l’établissement d’ une communication appropriée au sein de la relation.

 

  • De simples caresses, attouchement et câlins sont bien plus qu’une agréable expérience. Ils ont le potentiel de changer une vie.

 

  • SUR RENDEZ-VOUS : 0296781172 / 0675552565 0975641021
La tendresse, c’est un geste qui devient caresse avant même d’avoir été reçu.  Jacques Salomé
La tendresse, c’est un geste qui devient caresse avant même d’avoir été reçu. Jacques Salomé

http://www.facebook.com/sharer.php?u=http://www.santeplusmag.com/le-pouvoir-therapeutique-des-caresses/&t=Le%20pouvoir%20th%C3%A9rapeutique%20des%20caresses

Montage vidéo / Textes audio / Réalisation film: Charles HEDER